Maison diocésaine de Lisala à Kinshasa

24/434, Avenue des Tropiques

KINSHASA-LIMETE (R.D.C.)

Téléphone : (+243) 81 083 36 71

Diocèse de Lisala

C/o Procure des Missions Sainte Anne

B. P. 1800 KINSHASA I


République Démocratique du Congo

Téléphone : (+243) 81 725 11 82

Secrétariat de l’Évêché

Diocèse de Lisala

B. P. 1800 KINSHASA I

République Démocratique Congo

www.diocesedelisala.org

Évêché de Lisala

B. P. 1800 KINSHASA I

République Démocratique Congo

www.diocesedelisala.org

Dimanche 21 mai 2017, à l’Église paroissiale Bienheureux Isidore Bakanja, Son Excellence Monseigneur Ernest Ngboko Ngombe, cicm, Évêque de Lisala, a présidé la célébration eucharistique au cours de laquelle il a conféré l’ordination diaconale aux candidats Rufin BOSUSU, Norbert EMELI et l’ordination presbytérale au diacre François NDALI, prêtre du Sacré Cœur.

Dans ses activités pastorales de ce trimestre, Monseigneur l’Évêque a conféré dimanche 30 avril 2017 l’ordination diaconale à Junior NGBOKO à Binga Saint Paul , dimanche 07 mai 2017, l’ordination diaconale à Bienvenu MOTINGEA à Yalosemba et, dimanche 09 juillet 2017, il confèrera l’ordination sacerdotale au diacre Henry LIKINGI à Bumba Saint André, Combonien.

« Prions donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson » (Lc 10, 2).

PETIT SÉMINAIRE NOTRE DAME DE GRÂCE DE BOLONGO-MOLONGO

Situé sur une colline à 10 km de l’Évêché, le Petit Séminaire Notre-Dame de Grâce de Bolongo est l’œuvre de Mgr Égide DE BOECK, CICM (1875-1944).

Il a été fondé en 1934 et est le prolongement de ce qui, depuis 1922, existait à Mankanza dans le Vicariat Apostolique de Nouvelle-Anvers (1919-1936), devenu par après Vicariat Apostolique de Lisala (1936-1959).

C’est une maison de formation de grande renommée dans l’éducation et la formation intégrale de nombreux prêtres diocésains de l’ancien Vicariat Apostolique de Lisala. De cette maison de formation sont aussi issus plusieurs prêtres, religieux et laïcs.

Les principes d’or du Petit Séminaire de Bolongo sont :

- Ordo ducit ad Deum : L’ordre conduit à Dieu

- Age quod agis : Fais ce que tu dois faire

- Non multa sed multum : Ce n’est pas la quantité qui compte d’abord, mais la qualité.

- Duc in Altum : Avance en profondeur (Cf. Lc 5,4)

Liste des Recteurs des origines à nos jours :

1. Père VANDEPUTTE Joseph, cicm                  1922-1929

2. Père BRIJS Albert, cicm                                    1929-1936 et 1939-1946

3. Père VANHOUTEGEM Aloïs, cicm                 1936-1939

4. Père BROSENS Jacques, cicm                         1946-1948

5. Père CORNELISSEN Joseph, cicm                  1948-1950

6. Père VANDEKERCKHOVE Ambroise, cicm 1950-1960

7. Abbé EGBENDE Etienne                                  1960-1967

8. Abbé MAKILA Jérôme                                    1967-1972

9. Abbé KUMUONDALA Joseph                      1972-1974

10. Abbé AKUMA Pierre                                     1974-1980

11. Abbé LEMBI Camille                                       1980-1990

12. Abbé MAMBUNZU Justin                           1990-1993

13. Abbé LILONGA Jacques                               1993-1997

14. Abbé NGBOYO Anicet-Placide                     1997-1999

15. Abbé MAEMBO François Michel Carlos   1999-2005

16. Abbé EGBEGBE Adélard                                2005-2010

17. Abbé LEMBI Camille-Giron                           2010-2016

18. Abbé AKUMA Bernard                                 2017-

Dimanche 30 avril 2017 : Ordination diaconale à Binga Saint Paul de Junior NGBOKO.

Dimanche 07 mai 2017 : Ordination diaconale à Yalosemba: Bienvenu MOTINGEA.

Dimanche  21 mai 2017 : Ordinations diaconale et sacerdotale à Bakanja de Rufin BOSUSU, Norbert EMELI, Pierre MASANGA et NDALI François prêtre du Sacré Cœur.  

Lundi 05 – Vendredi 23 juin 2017 : Commissions épiscopales.

Dimanche 09 juillet 2017 : Ordination sacerdotale à Bumba Saint André : Diacre Henry LIKINGI, Combonien.

Le pape François s’est rendu à Fatima, au Portugal, pour la canonisation de deux de trois voyants, 100 ans après les premières apparitions de la Vierge à des enfants. Le pape François a fait le déplacement pour l'occasion. Il s’est rendu à Fatima ce vendredi 12 mai, pour la canonisation de deux des trois jeunes bergers, Jacinta et Francisco Marto.

Le livre « Mokolo mwa Misiyo Umangi », écrit par Père M. Goetschalckx,  raconte l’histoire de la fondation des paroisses qui constituent le diocèse de Lisala dont Umangi en est la première.

Cette Mission fut la deuxième du Haut-Congo après celle de Nouvelle-Anvers (Mankanza). Elle est établie sur la rive droite du fleuve Congo et est située à 17 km de Lisala.

C'est un centre, comme l'indique son nom, essentiellement culturel.

1. Pourquoi le nom de Mgr Égide de Boeck ?

D'aucuns se posent la question : Pourquoi le nom de Mgr Égide de Boeck ? La réponse est simple. Mgr Égide comme premier Vicaire Apostolique du Vicariat Apostolique de Nouvelle Anvers est en quelque sorte le fondateur du lingala classique pour la simple et bonne raison qu'il a eu le mérite d'avoir été la première personne à normaliser et à formaliser le lingala comme langue homogène issue de plusieurs dialectes parlés dans  la contrée du Vicariat Apostolique de Nouvelle par la mise sur pieds d'un premier grammaire de Lingala en 1904. Et cette grammaire a servi de livre de base tant pour l'enseignement de la langue à la Colonie Scolaire de Nouvelle Anvers que pour la propagation de l'Évangile.

2. Quel est le sens de « TOTOMBOLA LINGALA » ?

Totombola vient du verbe  KOTOMBOLA en lingala qui veut dire en français, « élever ». Oui, s'il est vrai que le lingala est une des langues nationales qui se parle sur toute l'étendue du  territoire de la RDC, il ne demeure pas moins vrai que dans sa forme actuelle cette langue a perdu beaucoup de son originalité et surtout de son authenticité. Le lingala tel qu'il se pratique dans nos différentes villes aujourd'hui ressemble à un amalgame sinon, à une juxtaposition des mots tirés d'autres langues. Et cela donne l'impression à ceux qui ne connaissent pas bien la langue de croire que le lingala est une langue pauvre alors qu'en réalité, ce sont les gens qui ne connaissent pas bien la langue qui sont pauvres en lingala et de surcroît, la massacre à longueur des journées. C'est ça qui justifie la création du Centre Culturel Mgr Égide de Boeck TOTOMBOLA LINGALA.

Ainsi, le Centre s'assigne comme mission de rétablir l'ordre pour la normalisation des choses et cela, passe par une stratégie qui consiste à faire appel à des ressources humaines et à rassembler des écrits notamment des livres de grammaire anciens et récents pour leur harmonisation en vue de réalisation de cet objectif.

Dans les ressources humaines, le centre fait appel aux linguistes en premier lieu et à tout autre spécialiste en  sciences humaines.

En didactique, l'effort est fait pour retrouver de vieux livres ainsi que les nouveaux pour qu'en les analysant, nous puissions procéder à la mise à jour de Lingala, tout en veillant à son authenticité, tenir également compte de son évolution dans le temps et dans le lieu de manière à mettre à la disposition du public: élèves, étudiants, journalistes, parlementaires, magistrats et autres... des livres spécifiquement adaptés à chaque jargon et à chaque domaine de métier.

Mais préalablement à tout cela, une nouvelle grammaire déjà sur sentier ainsi qu'un nouveau dictionnaire revu, enrichi et corrigé seront progressivement publiés.

Et pour maintenir le flambeau allumé, un feuillet basé sur plusieurs thématiques et surtout sur la rectification, mieux sur la correction continue de la langue dans son parler courant de chaque jour de la langue, sera également publié chaque mois.

Un travail immense certes, mais comme on dit, on ne peut pas manger des omelettes sans avoir cassé les œufs. C'est vrai. C'est un travail de longue haleine qui nécessite d'abord beaucoup de moyens mais surtout beaucoup de bonne volonté de la part de tous.

Le Lingala, à l'instar de nos autres langues nationales (le kikongo, le swahili, le tshiluba), font partie du patrimoine national au même titre que le sont l'eau, la faune, le flore les minerais de toutes sortes. C'est une richesse à laquelle chacun de nous dirigeant, dirigé et quiconque devons veiller sans relâche; parce qu'il y va du destin de notre nation.

Page 2 sur 12

Haut de Page