MESSAGE DE L’ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE ORDINAIRE DES ÉVÊQUES DE LA CENCO

Les Évêques congolais membres de la Cenco ont bouclé ce vendredi 23 juin 2017 leur 54ème assemblée plénière ordinaire à Kinshasa par un message adressé au peuple congolais. Après avoir analysé la situation socio-politique du pays, les Pères Évêques ont jeté un regard critique sur la situation en RDC. Le titre de ce message a le mérite de la clarté : Le pays va très mal. Debout Congolais ! Décembre 2017 approche.

Dans leur lettre, les Évêques ont clairement exprimé leurs profondes inquiétudes et préoccupations au regard de la détérioration continue de la situation économique, sécuritaire et humanitaire ainsi que de l’impasse politique actuelle.

Pour sortir de la crise, les Évêques mettent en avant le refus de baisser les bras et la nécessité de se « mettre debout ». Ils insistent sur la nécessité de ne pas céder « ni à la peur, ni au fatalisme »« Une minorité de concitoyens a décidé de prendre en otage la vie des millions de Congolais. C’est inacceptable ! Nous devons prendre en main notre destin commun ».

Les Prélats exigent la tenue des élections présidentielle, législatives et provinciales avant décembre 2017. Ils rappellent encore la valeur sacrée et inviolable de la vie humaine et demandent la mise sur pied d’une enquête sérieuse et objective pour établir les responsabilités sur les atrocités commises au Grand Kasaï.

Ils appellent enfin tous les chrétiens, à partir du 30 juin, à un moment de prière intense et de jeûne pour la nation. 

Télécharger le message ici.

Haut de Page