CHRISTUS VIVIT : L’EXHORTATION APOSTOLIQUE POST-SYNODALE DU PAPE FRANÇOIS AUX JEUNES ET À TOUT LE PEUPLE DE DIEU

Christus vivit : le Pape offre aux jeunes une « balise sur un chemin synodal »

Six mois après le Synode sur “Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel”, un de ses fruits majeurs est rendu public ce 2 avril : l’Exhortation apostolique post-synodale Christus vivit (« Il vit, le Christ »). Un document que le Pape François avait signé le 25 mars dernier, aux pieds de la Vierge Marie, dans le sanctuaire de la Sainte Maison de Lorette. Dans ce texte divisé en neuf chapitres reprenant les principaux sujets abordés lors du Synode, le Saint-Père s’adresse directement aux jeunes, mais aussi « à tout le peuple de Dieu, à ses pasteurs et à ses fidèles, car la réflexion sur les jeunes et pour les jeunes nous interpelle et nous stimule tous ».

 

« Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout ce qu’il touche devient jeune, devient nouveau, se remplit de vie. Les premières paroles que je voudrais adresser à chacun des jeunes chrétiens sont donc : Il vit et il te veut vivant !». Ainsi commence le tout premier des 299 paragraphes de cette Exhortation apostolique post-synodale rédigée et signée par le Saint-Père. Le style du document magistériel est déjà perceptible dans ces quelques phrases : direct, vivifiant, plein d’espérance et jalonné par la personne du Christ.

Une exhortation apostolique écrite avec et pour les jeunes

Le Pape lui-même explique sa démarche concernant la rédaction d’un document qu’il qualifie de « balise sur un chemin synodal ». Une lettre écrite « avec affection » et en tenant compte des rencontres passées. « Je me suis laissé inspirer par la richesse des réflexions et des échanges du Synode de l’année passée [du 3 au 28 octobre 2018]. [...] Ainsi, ma parole sera chargée de mille voix de croyants du monde entier qui ont fait parvenir leurs opinions au Synode. Même les jeunes non croyants, qui ont voulu y prendre part par leurs réflexions, ont soulevé des questions qui ont suscité en moi de nouvelles interrogations », reconnaît le Souverain Pontife.

Pour le fond, le Pape a voulu un texte « qui rappelle certaines convictions de foi et qui, en même temps, encourage à grandir en sainteté et dans l’engagement de sa propre vocation ». Et concernant la forme, soit François s’adresse « directement aux jeunes » - le tutoiement est de mise dans la plupart des paragraphes -, soit il propose « des approches plus générales pour le discernement ecclésial », particulièrement utiles pour les pasteurs et les acteurs de la pastorale des jeunes et des vocations.

 

De Adélaïde Patrignani – Vatican News

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Haut de Page