Après la solennité du Christ Roi de l’univers, fête assaisonnée au diocèse de Lisala par le jubilé d’argent de la béatification du Bienheureux ISIDORE BAKANJA et la clôture de la session extraordinaire du CALCC (Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo) animée par le bureau diocésain du laïcat, le nouvel Archevêque métropolitain de Mbandaka, pasteur infatigable, est arrivé vendredi 29 novembre à la paroisse Saint André de Bumba, pour célébrer les 50 ans de vie sacerdotale de l’Abbé Pierre AKUMA.

Un accueil chaleureux leur était réservé par une longue procession des fidèles de la paroisse St André.

Samedi 30 novembre, solennité de St André apôtre, un concert religieux a été offert dans la soirée.

L’archevêque métropolitain de Mbandaka-Bikoro a regagné l’évêché de Lisala ce mardi 3 décembre après 6 heures de voyage par pirogue motorisée sous une pluie diluvienne.

Dans la foule venue lui dire au revoir au port de Bumba, l’on apercevait Mgr Ferdinand MAEMBA LIWOKE, évêque Émérite de Lolo, les prêtres et fidèles de la paroisse hôte St André. Après une courte prière suivie de la bénédiction le convoi s’est détaché du port à 6 heures locales. Au bout de 1h45, un escale d’une heure était organisé au CCL NDOBO en aval de Bumba où les fidèles attendaient saluer leur père spirituel et pasteur d’âmes.

Dans son adresse aux fidèles de cette communauté le nouveau métropolitain est toujours revenu sur sa devise épiscopale « Cor unum et anima una » : Un seul cœur et une seule âme, tirée du livre des Actes des Apôtres (4,32). Cette devise, selon ses propres dires, traduit l’idéal d’être Église : une communauté des croyants réunis autour du Christ ressuscité et formant une nouvelle famille. Les explications qu’il donne à ce propos sont explicites : « Nous voulons sortir de nous-mêmes, nous ouvrir davantage afin d’aller à la rencontre de nos frères et sœurs dans leurs réalités quotidiennes ». 

Faustin ONOMBILI

Depuis Lisala

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Haut de Page