Le Diocèse de Lisala est situé dans le District de la Mongala, et du Nord Ubangi dans la Province de l’Équateur, au Nord-Ouest de la République Démocratique du Congo. Il comprend les Territoires de Lisala et de Bumba sur la rive droite du fleuve Congo, et une partie du Territoire de Bongandanga sur la rive gauche, et une partie du Territoire de Businga.

Le Diocèse de Lisala est limité au Nord par le Diocèse de Molegbe, à l’Est par les Diocèses de Lolo et d’Isangi, au Sud par celui de Basankusu, et à l’Ouest par celui de Budjala.

Le diocèse baigne dans un climat tropical de la Cuvette centrale, au milieu de la forêt équatoriale. Il s’étend entre le 1° et le 3° de latitude Nord et entre le 20° et le 23° de longitude Est. L’altitude de la région varie de 350 à 500 m. Le relief est légèrement ondulé et la précipitation annuelle oscille entre 1.400.000 mm et 1.800.000 mm.

L’humidité atmosphérique est de + 80° à 90°. Le diocèse vit d’habitude dans une température moyenne qui varie entre 20° et 30° C, avec un minimum de 16° et un maximum absolu de 35°.

Le régime climatique est caractérisé par deux saisons sèches alternées par deux saisons des pluies : la grande saison sèche va du 21 décembre au 21 mars ; elle est suivie par la petite saison des pluies qui va du 21 mars au 21 juin.

La petite saison sèche va du 21 juin à la fin du mois de juillet et est suivie par la grande saison des pluies allant de la fin du mois de juillet au 21 décembre. Le sol est sablonneux et en certains endroits il est argilo-sablonneux.

C’est en synergie que nous construirons notre diocèse. Que chacun donne le meilleur de lui-même pour qu’en responsables éveillés nous puissions participer tous à l’amélioration de la situation matérielle et spirituelle de notre diocèse.

« Il est temps de nous réveiller » (Rm 13,11b). Que cette belle parole de Saint Paul et reprise par nous, vos Évêques, puisse réellement vous réveiller et réveiller aussi vos potentialités. (Mgr NKINGA Louis).

- Portion du Vicariat Apostolique du Congo Belge 11 mai 1888 -3 avril 1919 confié à la CICM.

- Le Vicariat Apostolique de Nouvelle-Anvers est divisé le 11/02/1924 et donne naissance à la Préfecture Apostolique de Tshuapa.

- Le Vicariat Apostolique de Nouvelle-Anvers prend le nom de Lisala le 27 janvier 1936.

- Le Vicariat Apostolique de Lisala est divisé le 14 juin 1951 et donne naissance à la Préfecture Apostolique d’Isangi.

- Le Vicariat Apostolique de Lisala est érigé en Diocèse de Lisala le 10 novembre 1959 (Cfr. La Constitution Apostolique Cum parvulum du Bienheureux Pape Jean XXIII)

- Le Diocèse de Lisala se divise le 25 novembre 1964 et donne naissance au Diocèse de Budjala.

Vicaire Apostolique du Congo Belge :

- VAN RONSELE Camille, cicm : 1896-1919

Administrateur du Vicariat Apostolique de Nouvelle-Anvers ;

- VAN RONSELE Camille, cicm: 1919-1921

Vicaires Apostoliques de Nouvelle-Anvers :

- DE BOECK Égide, cicm 1921-1944

- VAN DEN BERGH François, cicm: 1944-1959

Les Évêques :

- VAN DEN BERGH François, cicm: 1959-1964

- NGANGA a NZANDO Louis : 1964-1997

- NKINGA BONDALA Louis, cicm: 1997-2015

- NGBOKO NGOMBE Ernest, cicm : 2015-

Dimanche 10 décembre 2017, à la paroisse Saint Jean Berchmans Mondongo, Son Excellence Monseigneur Ernest Ngboko Ngombe, cicm, Évêque de Lisala, a présidé la célébration eucharistique au cours de laquelle il a conféré l’ordination sacerdotale au diacre Norbert EMELI.

À cette occasion, l’abbé Antoine LINDO Mongbongo a célébré ses 25 ans de vie sacerdotale.

Le clergé diocésain souhaite une cordiale bienvenue à Norbert dans la famille sacerdotale de Lisala. et toute la communauté chrétienne du diocèse rend grâce à Dieu pour le don précieux du sacerdoce. Félicitations à l’abbé jubilaire Antoine Lindo.

Égide Mongumu, Secrétaire-Chancelier

Du 1er au 5 décembre 2017, Son Excellence Mgr Ernest Ngboko a effectué une visite pastorale à la paroisse saint François-Xavier Lokalema, la première depuis sa nomination et sa prise de possession canonique comme évêque du diocèse de Lisala.

Monseigneur a quitté Lisala vendredi 1 décembre accompagné du secrétaire-chancelier, l’Abbé Égide Mongumu, de l’intendante, Sœur Lily Ndeba et du diacre Bienvenu Motingea. Le convoi épiscopal a débarqué à Yakata le soir, un des centres pastoraux de la paroisse, où l’évêque a été accueilli par une multitude des fidèles scandant des chants et des slogans de liesse. Le jour suivant, 2 décembre, Monseigneur l’évêque a célébré une messe pour la communauté de Yakata au cours de laquelle il a conféré le sacrement de confirmation à plusieurs fidèles. Après la messe Son Excellence a repris son bâton de pèlerin vers Lokalema, marche interrompue par l’accueil chaleureux lui réservé à Yakono, un autre centre pastoral. Avec des chants de joie, rameaux en mains, pagnes étalés par terre, les chrétiens de la communauté de Yakono ont accueilli leur pasteur.

Dimanche 3 décembre, à Lokalema, jour de la mémoire de Saint François-Xavier, saint-patron de la paroisse, Monseigneur l’évêque a célébré une messe solennelle, animée, à laquelle ont participé plusieurs milliers des fidèles venus de toutes les communautés de la paroisse.

Au cours de la messe, Son Excellence Mgr a béni deux mariages et conféré la confirmation à plusieurs fidèles. Dans son homélie il a exhorté les fidèles à persévérer dans la foi comme leur saint-patron, missionnaire et travailleur.

Mardi 5 décembre Monseigneur et sa délégation sont retournés à Lisala. En effectuant cette visite pastorale, l’Évêque réalise ainsi l’un des signes de ses armoiries : « la sandale, tout comme les empreintes de pieds, symbolise traditionnellement une Église pèlerine, en d’autres termes, la mission. » À l’instar du Saint-Père, le Pape François, il faudra faire de notre Église particulière une Église missionnaire, sortir de nous-mêmes, s’ouvrir davantage afin d’aller à la rencontre de nos frères et sœurs dans leurs réalités quotidiennes.

Pour mémoire, la paroisse Saint François-Xavier Lokalema a été fondée en 1940 par les Pères Paul Oushoorn et Constant Cuypers.

Diacre Bienvenu MOTINGEA

MOIS DE NOVEMBRE 2017

Dimanche 19 : Journée Mondiale des Pauvres

Mercredi 22 : Départ pour Kinshasa

Dimanche 26 : Ouverture du cinquantenaire de la Paroisse Saint Antoine de Padoue Monzamboli (1968)

Mercredi 29 : Retour à Lisala en provenance de Kinshasa

MOIS DE DÉCEMBRE 2017

Vendredi 01–Mardi 05 : Visite pastorale à la Paroisse St Xavier / Lokalema

Vendredi 08 : Départ pour Mondongo

Dimanche 10 : Ordination sacerdotale à la Paroisse St Jean Berchmans/Mondongo

Jeudi 14 - Vendredi 15 : Visite pastorale au Centre Mongana

Vendredi 15 - Dimanche 17 : Visite pastorale à Roby (Jubilé d’argent de Sr Monenu)

Lundi 18 - Mercredi 20 : Visite pastorale à la Paroisse N.D. des Anges/Bosondjo

Jeudi 21 - Dimanche 24 : Visite pastorale à la Paroisse St Benoît/Lendo-Bopako

Lundi 25 - Mardi 26 : Visite pastorale à la Paroisse St Kizito / Ebongo 

Mercredi 27 - Vendredi 29 : Visite pastorale + ordination sacerd. à Boso-Ngombo

Le Pape François a présidé ce jeudi 23 novembre 2017 une célébration de prière pour la paix au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo. Elle a eu lieu dans la basilique Saint-Pierre, en présence de plusieurs évêques, prêtres et fidèles. Le Saint-Père a saisi cette occasion pour sensibiliser l’Église et le monde au drame vécu par les populations de ces pays africains, déchirés depuis des années par la guerre et la violence, et qui se sentent abandonnés de tous.

C’est avec émotion et espérance que des chants en swahili, en français et en anglais se sont élevés de la basilique Saint-Pierre, afin d’invoquer les dons de la paix et de la justice pour ces populations martyrisées et oubliées. Des photos de Sud-soudanais et de congolais, «qui souffrent et incarnent le corps crucifié du Christ» sont ainsi portées en procession en début de veillée.

Rendez-vous le 23 novembre à 17h30 pour une veillée de prière dans la Basilique Saint-Pierre pour la paix au Soudan du Sud et en République Démocratique du Congo. L’archevêque Gallagher présidera l’assemblée. L’invitation est également adressée au pape François, qui garantit un message enregistré et, si possible, sa présence. L’initiative vient des promoteurs de Solidarité avec le Soudan du Sud, un projet créé par UISG et USG, l’Union des Supérieurs Généraux, hommes et femmes, pour assister et aider les gens au Soudan du Sud, en collaboration avec la Conférence épiscopale du pays.

Les Évêques congolais membres de la Cenco ont bouclé ce vendredi 23 juin 2017 leur 54ème assemblée plénière ordinaire à Kinshasa par un message adressé au peuple congolais. Après avoir analysé la situation socio-politique du pays, les Pères Évêques ont jeté un regard critique sur la situation en RDC. Le titre de ce message a le mérite de la clarté : Le pays va très mal. Debout Congolais ! Décembre 2017 approche.

Dans leur lettre, les Évêques ont clairement exprimé leurs profondes inquiétudes et préoccupations au regard de la détérioration continue de la situation économique, sécuritaire et humanitaire ainsi que de l’impasse politique actuelle.

Pour sortir de la crise, les Évêques mettent en avant le refus de baisser les bras et la nécessité de se « mettre debout ». Ils insistent sur la nécessité de ne pas céder « ni à la peur, ni au fatalisme »« Une minorité de concitoyens a décidé de prendre en otage la vie des millions de Congolais. C’est inacceptable ! Nous devons prendre en main notre destin commun ».

Les Prélats exigent la tenue des élections présidentielle, législatives et provinciales avant décembre 2017. Ils rappellent encore la valeur sacrée et inviolable de la vie humaine et demandent la mise sur pied d’une enquête sérieuse et objective pour établir les responsabilités sur les atrocités commises au Grand Kasaï.

Ils appellent enfin tous les chrétiens, à partir du 30 juin, à un moment de prière intense et de jeûne pour la nation. 

Télécharger le message ici.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a ouvert lundi 19 juin 2017 sa 54ème session de l’Assemblé plénière à Kinshasa. Dans son discours d’ouverture, Mgr Marcel Utembi, président de la CENCO a énuméré les matières à traiter durant ces assises.

Il s’agit notamment de la situation socio-pastorale du pays, la présentation des rapports synthèses des commissions épiscopales, le projet d’éducation civique et électorale (PECE), le plan triennal de l’éducation ainsi que la convention entre l’État congolais et la CENCO en matière de santé, la nomination du 1er Secrétaire Général Adjoint de la CENCO, indique un communiqué des évêques catholiques.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence Mgr Luis Mariano Montemayor, Nonce Apostolique en RD Congo. La session qui a commencé ce lundi 19 juin se clôturera vendredi 23 juin 2017.    

Page 1 sur 12

Haut de Page